Padoue

24-27 octobre 2019

Padoue

24-27 octobre 2019

04 sept.

À PADOUE LA ZAGATO PRÉFÉRÉE PAR MASTROIANNI

in: VOITURES D'ÉPOQUE
images/4435/zagato.jpg
nicolis-zagato-01
nicolis-zagato-02
nicolis-zagato-03
nicolis-zagato-04
nicolis-zagato-05

Le Musée Nicolis de Vérone - Musée de l'année aux Historic Motoring Awards en octobre 2018 - célèbre la carrosserie milanaise Zagato avec un modèle « Dolce Vita » à l'occasion de l'édition 2019 du Salon Auto e Moto d’epoca.

À l'occasion du centenaire de la carrosserie Zagato, une institution de renommée mondiale comme l'est le Nicolis Museum de Vérone - élu Musée de l'année aux Historic Motoring Awards en octobre 2018 à Londres - consacrera sa participation au centenaire de la carrosserie Zagato. Un modèle de la voiture la plus aimée par Marcello Mastroianni sera exposé : la Lancia Flaminia « Super Sport Zagato » de 1965. 

La voiture réunit deux des noms les plus anciens et les plus respectés de l'industrie automobile italienne. La combinaison qui en résulte, en particulier sous la forme de Super Sport, est un hommage approprié aux deux sociétés. Le 4 novembre 1964, alors que le Salon de Turin avait déjà commencé, Lancia présentait sur son stand un nouveau modèle, la Flaminia Super Sport, qui clôturait l’évolution sur une bonne note l’évolution des prestigieux Coupés Flaminia.

Élégante et sportive à la fois, la Super Sport était très agréable sur le plan stylistique avec des modifications importantes à la carrosserie par rapport au modèle précédent. Le plus frappant d'entre eux a été trouvé dans la queue, maintenant tronquée, qui conservait les mêmes groupes optiques circulaires présents sur le modèle précédent, mais insérés dans un creux de plus grand diamètre à la limite de la courbe latérale de la queue.

L’avant avait également été redessiné tout en conservant le style Lancia traditionnel dans la calandre, mais il avait un meilleur profil aérodynamique et était agréablement relié au logement en forme de goutte des phares à revêtement plastique. Les finitions intérieures étaient très soignées et les sièges avaient un nouveau design anatomique.

Le coffre avait une petite porte communiquant avec le cockpit pour permettre le transport du sac de golf ou des skis, une solution aujourd'hui assez courante mais pour l'époque assez inhabituelle.

Par rapport aux versions Sport précédentes, la Super Sport était dans l'ensemble plus raffinée et plus « touristique ».