Padoue

20-23 octobre 2022

Padoue

20-23 octobre 2022

22 oct.

Les breaks selon Mercedes

in: VOITURES ET
MOTEURS AUJOURD'HUI
images/6215/amde2021-4-034.jpeg
mercedes-st--3-

De ses débuts dans les années 1950 à la nouvelle Classe C, l'héritière des voitures à petit volume de Stuttgart.

Les premiers breaks à porter l'étoile sont l'œuvre de carrossiers spécialisés qui, dès les années 1950, utilisent des châssis Mercedes pour fabriquer des véhicules professionnels destinés à des usages très divers.

À la fin des années 70, l'entreprise de Stuttgart a intercepté et interprété une demande sans précédent de grandes voitures de sport à cinq portes, luxueuses et fonctionnelles. Le break n'est plus seulement une voiture de travail ou de « labeur », mais le miroir d'un style de vie dynamique et sophistiqué.

C'est donc en 1977 que le modèle T, le premier break moderne développé et officiellement produit par la Maison, fait ses débuts avec la désignation du modèle S123.

Les ambassadeurs de ce type de carrosserie polyvalente à Padoue 2021 ont été la E 230 TE (S 123) de 1984 et la E 320 SW (S 124) de 1993, qui témoignent du progrès technologique continu des breaks Mercedes, qui trouve aujourd'hui une continuité et une cohérence dans la nouvelle Classe C, dernière étoile de la longue histoire des petits volumes de Stuttgart.