Padoue

22-25 octobre 2020

Padoue

22-25 octobre 2020

14 oct.

Une histoire de « courage et de passion » par Cisitalia

in: VOITURES D'ÉPOQUE
images/4693/1948-cisitalia-202-cabriolet-gran-sport-.jpg

Parmi les lots Finarte à Padoue 2019 l'un des rares cabriolets Cisitalia 202 restant, acquis pour l'une des premières femmes pilotes dans le monde de la course automobile des années 40 : Paola Della Chiesa.

La Cisitalia 202 Cabriolet est une voiture très rare, produite à la fin de 1948 par la société turinoise Compagnia Industriale Sportiva Italia, (acronyme de Cisitalia) et c'est l'un des rares exemplaires restant d'une production déjà très réduite avec une carrosserie des Stabilimenti Farina.

La 202 Cabriolet a été immatriculée au nom de Luigi Della Chiesa : comte, pilote et chef d'équipe, qui en fut propriétaire jusqu'en 1950. Della Chiesa acheta la voiture pour sa femme Paola, l'une des très rares femmes pilotes du début des années 1940. Dans les compétitions, la comtesse Della Chiesa au volant de la candide Cistalia obtint des performances dignes de mention : en mai 1949, lors de la Côme-Lieto Colle, elle conquit la 16ème place dans la catégorie sport et, seulement deux mois plus tard, elle obtint la 8ème place lors de la Coppa della Toscana. Une photo la montre avec le cabriolet, engagée dans un virage, protégée seulement par un foulard élégant.

La voiture a été complètement restaurée à la fin des années 70 et a depuis été maintenue en parfait état. Pendant 40 ans, en effet, elle a fait partie de la collection du célèbre historien et expert Cisitalia, Nino Balestra qui a réalisé une restauration totalement artisanale.

La voiture a fait ses débuts au concours d'élégance de Cortina d'Ampezzo en 1979 et a été exposée au milieu des années 1980 au Musée de l'Automobile de Turin, avant d'être transférée au Musée Bonfanti-VIMAR près de Vicence. Au fil des ans, la Cisitalia blanche a accompagné les pilotes de F1 lors d'un défilé à Monza, avant le Grand Prix et, en 2002, a été le protagoniste de l'exposition « Rome 1948-1959 Art, faits-divers et culture du néoréalisme à la dolce vita », préparée au Palazzo delle Esposizioni.

« Cisitalia, una storia di coraggio e passione » (Cisitalia, une histoire de courage et de passion) est le livre dans lequel Balestra consacre de nombreuses pages à la restauration de cet exemplaire et à la vie passée ensemble, à « rouler » sur les hauts plateaux : en un mot, la voiture de toute une vie.